Masques à usage unique et EPI

Recyclage des masques :
une procédé innovant et responsable


La composition plastique des masques fait de ce déchet un enjeu majeur de la lutte contre la pollution. Le pari de notre solution pour la gestion des masques à usage unique? proposer une solution innovante de recyclage des masques dits “chirurgicaux” en matière plastique. Notre objectif principal est de réduire massivement le nombre de masques jetés dans les rues et dans la nature.

KEENAT construit sa propre filière de valorisation matière, ou autrement dit, de recyclage des masques à usage unique. Une partie de l’unité de traitement des masques est située en Gironde, proche du siège de l’entreprise.

Le recyclage,
comment
ça marche ?


Recyclage sans eau, ni solvant

Nous recyclons dans nos ateliers à Bordeaux

Brevet déposé

Étape 1
Séparation et tri

Étape 2
Broyage et dépollution

Étape 3
Thermo-compression

Étape 4
Création de panneaux

Un recyclage
éco-conçu

Le recyclage des masques s’inscrit dans une logique d’éco-conception et d’économie de la fonctionnalité : il s’agit de maîtriser la fin de vie du produit afin que cette nouvelle ressource ne devienne pas à son tour un potentiel déchet qui ne serait lui-même pas

Comment ça marche ?

Grâce au plastique contenu dans les masques, nous sommes capables de transformer les masques en plaque de plastique afin d’en faire des panneaux de sensibilisation.

Concrètement, nous réceptionnons les boxs remplies de masques, non-déballés, qui sont stockés dans notre atelier durant 30 jours. Les masques sont ensuite broyés en paillette, avec l’élastique et la barrette métallique. Un module aimanté permet de séparer les copeaux de ferraille. Les élastiques sont recyclés en même temps que le polypropylène broyé pour optimiser le procédé et augmenter le taux de recyclabilité du masque. La ferraille est recyclée via une filière métal spécifique.

Exemple de plaque de sensibilisation éco-responsable conçue à partir de masques recyclés

Aller au contenu principal