FAQ


Déchet

Quels sont les déchets que l’on peut recycler ?

Il existe plusieurs familles de déchets : le plastique, le verre, les métaux, les papiers et les cartons, les matières organiques et les matières dangereuses (produits chimiques, piles, etc.). Le papier, le carton, le plastique, le métal et le verre sont recyclables. Ils servent alors à fabriquer de nombreuses autres choses telles que des bouteilles, des habits, des vélos, etc.

Comment faire pour recycler les déchets ?

Le recyclage des déchets est le processus qui consiste à collecter et à traiter des déchets pour les transformer en nouveaux produits ou en objets. Le recyclage est très bénéfique pour votre communauté et l’environnement.

De nombreuses solutions simples à mettre en place existent :

  • Faites le tri dans vos papiers, cartons, plastiques, verres et métaux. Vous pouvez ensuite recycler vos déchets de bouteilles, de canettes, de papier et de carton en les jetant dans les bacs prévus à cet effet.
  • Ne mettez pas de nourriture ni de liquide dans vos déchets, utilisez plutôt un compost.
  • Achetez le moins d’emballages que possibles
  • Compostez le plus possible vos déchets organiques.

Comment sensibiliser au tri des déchets ?

Une fois jetés dans la nature, les déchets mettent beaucoup de temps à se dégrader. Par exemple, une canette met jusqu’à 100 ans, une poche en plastique met jusqu’à 1 000 ans et une bouteille en verre met jusqu’à 4 000 ans. Il faut donc bien prendre conscience de la nature des déchets existants ainsi que leurs impacts qui sont généralement très néfastes sur l’environnement.

Pourquoi les déchets sont-ils dangereux pour l’environnement ?

Tous les déchets ne sont pas dangereux. Ceux qui le sont, présentent un danger pour la santé et/ou l’environnement, car ils rejettent des substances néfastes. Ces déchets nécessitent donc un traitement adapté. Au contact de l’eau, certains déchets, comme les mégots, répandent des milliers de substances chimiques et toxiques. Les déchets sont aussi dangereux pour les animaux. Les espèces marines confondent les déchets plastiques avec de potentielles proies et se blessent ou meurent d’étouffement ou d’étranglement.

Pourquoi les déchets finissent-ils dans la mer ?

Selon une étude allemande réalisée en 2018, 90% des déchets plastiques retrouvés dans les océans ou les mers proviennent d’uniquement dix fleuve asiatiques et africains. La Chine serait responsable de 27.7% des déchets retrouvés. Les cours d’eau, qui traversent les zones urbaines, industrielles et les espaces agricoles, sont l’une des principales sources de déchets provenant des terres vers les côtes. 

Si la collecte des déchets abandonnés est mal gérée alors ces derniers seront poussés vers le littoral par les vents et les eaux.

La pêche est aussi responsable des déchets plastiques dans les océans. Le septième continent ou le vortex de déchets du Pacifique du Nord est constitué pour moitié d’une masse de filets de pêche.

Qu’est-ce que les déchets nucléaires ?

Les déchets nucléaires sont issus de l’industrie du nucléaire. La composition de ces déchets génère des rayonnements radioactifs qui sont très dangereux pour la planète et plus particulièrement pour tout ce qui est vivant. Ces déchets sont traités selon leur niveau de radioactivité et leur durée de vie. Autrefois jetés dans l’océan, les déchets les plus radioactifs sont aujourd’hui enfouis très profondément dans le sol et sont recouverts de béton, de plomb, de sable, de boue et de terre afin qu’ils soient isolés le plus longtemps possible.

Qu’est-ce que les déchets organiques ?

Les déchets organiques et plus particulièrement les déchets végétaux (fruits, légumes, etc.), qui sont non recyclables, peuvent être utilisés pour faire du compost. On peut donc s’en servir pour faire du jardinage par exemple.

Qu’est-ce que les déchets ménagers ?

Les déchets ménagers représentent tous les déchets produits par les ménages sur leur lieu d’habitation. Ces déchets regroupent les ordures ménagères recyclables (le plastique, le carton, le verre, le papier et les métaux). 

Qu’est-ce que les déchets inertes ?

Les déchets inertes sont généralement des déchets du bâtiment et des travaux publics. S’ils sont recyclables, ces déchets inertes seront traités dans une centrale de revalorisation. S’ils ne sont pas recyclables, ces déchets seront considérés comme inertes (sans modification future) ou “ultimes” et ne pourront pas être recyclés.

Qu’est-ce que les déchets verts ?

Les déchets verts regroupent les déchets végétaux qui sont issus des déchets organiques (regroupe les déchets d’origine animale et végétale) produits par les ménages. Ce type de déchet est biodégradable et peut être composté pour faire de l’engrais par exemple.

Qu’est-ce que les déchets d’équipements électriques et électroniques ?

Les déchets d’équipements électriques et électroniques sont des déchets spécifiques qu’il faut amener dans une déchetterie, tout comme les piles, les cartouches d’encre, le bois et les produits ménagers.

Quels déchets dans la poubelle jaune ?

Selon les principes du tri selectif, la poubelle jaune peut acceuillir les déchets suivants : 
Les emballages carton : comme les colis, les emballages alimentaires (yaourt, céréales, pâtes…). 
Les emballages acier et aluminium : comme les canettes, les boîtes de conserve, les bouteilles de sirop vide.
Les déchets papiers; cahiers, journaux, magazines, enveloppes, lettres. 
Les déchets plastiques PET : comme les bouteilles de lait, certains contenants de produits ménagers ou de cosmétiques.

Quels déchets dans la poubelle bleue ?

La poubelle bleue est dédiée à la collecte des emballages et papiers recyclables, journaux, enveloppes, cahiers, magazines, prospectus, publicités au format papier, briques alimentaires, flaconnages plastiques, boîtes de conserve, canettes en aluminium et en acier, aérosols, barquettes en aluminium, …

Quels déchets mettre dans le composteur ?

Ce qui est compostable :

Les épluchures, les fruits, les légumes, les marc de café (les sachets et filtres en papiers sont compostables), les feuilles de thé, les coquilles de noix, les noyaux, les fleurs, les feuilles, la paille, les coquilles d’oeuf, les pelures d’agrumes, …

Ce qui n’est pas compostable :

Le pain, les restes de repas, les viandes, les poissons, le fromage, les étiquettes sur les fruits, les liquides, les excréments, les litières, les matières grasses, l’ail, les os, les bouchons en liège, les produits chimiques, les matières inorganiques (le sel, le sable, etc.), …

Quels déchets se dégradent le moins vite ?

Jeter ses déchets dans la nature n’est pas sans conséquence. Beaucoup d’entre eux se dégradent plus ou moins lentement, et certains ont une durée de vie de plusieurs milliers d’années ! Parmi ces déchets (sans compter certains déchets nucléaires) on peut retrouver par exemple les piles, les cartes téléphoniques, le polystyrène expansé, les bouteilles, le verre, …

Quels déchets ne faut-il jamais jeter à la poubelle ?

Certains déchets doivent impérativement être jetés à la déchetterie. On y retrouve les encombrants (produits d’entretien usagés ou expirés), la ferraille, les déblais, les gravats, les vêtements ainsi que les appareils électriques et électroniques.

Quelle quantité de déchets jette chaque français par an ?

Chaque français produit environ 1 kg de déchets ménagers par jour. Chaque année, ce n’est pas moins de 354 kg d’ordures ménagères qui sont produites. Ces calculs sont issus de l’Ademe selon les tonnages des poubelles des ménages (sans compter les déchets verts) qui ont été collectées par les collectivités locales.

Recyclage

Comment recycler un mégot ?

L’enjeu majeur d’ÉcoMégot est de recycler et de valoriser les mégots que nous collectons. Aujourd’hui, les mégots sont surtout utilisés pour leurs filtres, qui contiennent de l’acétate de cellulose (matière plastique sous forme de fibre). Ensuite, le recyclage se fait en 4 étapes :

  1. le tri et la séparation des mégots (filtres, feuilles, tabac, autres déchets, …),
  2. le séchage et le broyage des filtres,
  3. la fabrication de granules,
  4. la création de panneaux de sensibilisation à destination des collectivités, entreprises, lycées, …

Comment recycler un masque ?

Une fois la collecte sécurisée et que l’hygiénisation dans nos ateliers est terminée, le processus de recyclage et de valorisation de la matière du masque se fait en 4 étapes :

  1. les masques sont broyés en paillettes,
  2. la séparation entre la ferraille et la matière du masque (le polypropylène) se fait grâce à un module aimanté,
  3. les paillettes de masques sont fondues, mixées puis transformées en granulés plastiques,
  4. la création de panneaux de sensibilisation à destination des collectivités, hôpitaux, entreprises, …

Comment faire pour recycler les déchets ?

Le recyclage est représenté visuellement par le symbole familier du ruban de Möbius. On retrouve 4 étapes concernant le recyclage des déchets : la collecte des  matières recyclables, le traitement (tri, nettoyage et transformation en nouveaux matériaux), la fabrication de nouveaux produits avec des matériaux recyclés et l’achat de produits issus du recyclage.

Pourquoi le recyclage n’est pas une fin en soi ?

Chez Keenat, nous pensons que le recyclage n’est pas la finalité absolue. Nous œuvrons chaque jour, pour impulser des changements de comportement par le biais de la sensibilisation. Un objet recyclé reste un futur déchet à traiter. Nous croyons réellement que le recyclage doit servir la sensibilisation des publics. Notre mission s’achèvera lorsqu’aucun déchet ne sera présent dans les rues, les parcs, les océans, …

Que deviennent les masques et les mégots recyclés par Keenat ?

Keenat a développé des solutions de recyclage respectueuses de l’environnement en partenariat avec des laboratoires français. Grâce à leurs recherches, il est possible de réutiliser la matière issue du mégot de cigarette et des masques chirurgicaux sans utiliser ni eau ni solvant. Nous recyclons ainsi ces déchets en plaques de sensibilisation à destination des collectivités, entreprises, lycées … Ces plaques auront un rôle de rappel et de sensibilisation à la pollution des mégots et masques dans les parcs, les jardins, les rues, les plages, les locaux d’entreprises, les mairies, …

Quel est l’objectif du recyclage ?

Le recyclage sert avant tout à éviter le gaspillage de nos ressources naturelles et de notre énergie. De plus, cela permet de sécuriser l’approvisionnement de l’industrie en matières premières et de diminuer ses impacts environnementaux.

Nous

Qui peut acheter nos solutions ?

Nos solutions s’adressent aux collectivités de toutes les tailles, aux entreprises privées ou publiques, aux campus universitaires, aux établissements ou structures recevant du public. Nous avons également des offres pour des événements ou des festivals.

Pourquoi nos solutions ne sont-elles pas accessibles aux particuliers ?

Aujourd’hui, les déchets que nous traitons (mégots et masques) sont des déchets qui demandent une attention particulière. Pour les mégots, nous devons avoir une qualité suffisante des déchets pour qu’ils puissent être traités et recyclés. Pour le traitement des masques, nous devons être sûrs que le processus de collecte est respecté. Par soucis de traçabilité, nous ne pouvons pas proposer nos solutions à des particuliers. 

Pourquoi nos solutions s’inscrivent-elles dans une démarche RSE ?

La démarche RSE est basée sur trois piliers : l’économie, l’environnement et le social. Avec les solutions Keenat, vous agissez sur ces 3 leviers. Vous agissez sur l’environnement en traitant vos déchets (mégots, masques, chewing-gums). Vous participez à la réinsertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi grâce à nos partenariats avec des chantiers d’insertions partout en France. Vous intégrerez vos collaborateurs dans une démarche qui a du sens et cela se ressentira sur les performances de vos entreprises. Saviez-vous qu’on observe un écart économique de 13% entre les entreprises responsables et celles qui ne le sont pas ? 

Pourquoi sensibiliser les publics ?

Peu de personnes sont sensibilisées à la composition de leurs déchets. Par exemple, certaines personnes ne savent pas que le filtre des mégots est composé de plastique. Nous souhaitons impulser des changements de comportements des publics face à la pollution et l’environnement. 

Nos solutions auraient moins de sens, si les citoyens, collaborateurs ou étudiants n’étaient pas sensibilisés. C’est en discutant et en partageant que les mentalités peuvent évoluer. 

Par exemple, nous avons mené une expérimentation sur Lyon sur une ligne de bus. Sur certains arrêts, nous avions mis en place que les cendriers, sur d’autres des cendriers et du marquage sur les abribus et finalement sur certains arrêts les cendriers, le marquage et la présence d’un Ambassadeur Keenat pour sensibiliser les citoyens. Le volume de mégots aux sols est considérablement réduit lorsque la solution ÉcoMégot est déployée à 100%.

Comment se passe la collecte des déchets ?

La collecte est programmée par nos équipes à l’avance grâce à un algorithme de tournée performant ou selon les besoins du client. Elle est réalisée en priorité par des chantiers d’insertion et des structures d’accompagnement pour personnes en situation de handicap. La collecte se fait à vélo dans la mesure du possible (pour les collectivités et coeurs de villes) afin de minimiser l’impact carbone. Un véhicule utilitaire léger est utilisé pour les collectes métropolitaines, les activités logistiques locales et les opérations SAV. Les mégots sont transportés dans les contenants agréés déchets dangereux et par des personnes habilitées dans le strict respect de la législation en vigueur.

Pourquoi un mégot n’est-il pas recyclable à 100% ?

Un mégot de cigarette contient 3 éléments : le filtre, le papier et le tabac. Le filtre qui est composé d’acétate de cellulose, est ensuite transformé en cette nouvelle matière plastique recyclée. Le papier et le tabac, dit la “fraction organique”, sont valorisés via la filière de valorisation énergétique propre aux déchets dangereux, afin d’être transformés en Combustible Solide de Substitution (CSS).

Aller au contenu principal